Angola

Angola sites: liste, photo et description

Pin
Send
Share
Send
Send


L’Angola est une ancienne colonie appartenant au Portugal, qui a acquis son indépendance relativement récemment - en 1975. Pour les touristes, ce pays est intéressant avant tout pour ses attraits naturels, nombreux.

Le pays compte plusieurs parcs nationaux, des déserts et des cascades. Les amoureux d'histoire et d'architecture apprécieront les anciens forts préservés depuis l'ère coloniale.

Cathédrale Saint-Sauveur de Luanda

Le temple a été construit en 1679 sur l'emplacement de deux petites chapelles. Il est situé dans la partie centrale de Luanda - la capitale de l'Angola. La construction de l'église a commencé plusieurs fois, mais elle s'est arrêtée pour diverses raisons. À l'origine, le sanctuaire s'appelait l'église de la Bienheureuse Vierge Marie.

En 1828, le temple a reçu le statut de cathédrale, mais près d'un demi-siècle plus tard, il a été fermé en raison de l'état déplorable du toit et des murs du bâtiment. La vue actuelle de la cathédrale a été reçue en 1900, après les travaux de restauration. Au milieu du siècle dernier, le temple a reçu le statut de trésor national.

Fort San Miguel

La forteresse, construite au 16ème siècle, était le noyau d'une colonie coloniale portugaise. Il s'agit de la première structure créée à des fins défensives dans le pays et de forme polygonale. Le fort est partiellement construit dans la montagne de Sao Paulo, ses murs en pierre sont fortifiés avec des contreforts.

Par la suite, le bâtiment a été confié aux locaux de la prison, où se trouvaient les rebelles, qui se sont battus contre les colonialistes. Maintenant, la forteresse est en excellent état. Elle abrite le musée central de l'armée et à l'entrée, des sculptures des rois du Portugal.

Pierres noires Pungo - Andongo

Du second nom - Black Stones Malange. Ils ont été formés à partir d'anciennes émissions de lave, qui ont ensuite gelé et représentent maintenant de gigantesques rochers. La population locale a de nombreuses légendes associées à ces pierres. Par exemple, voici une pierre, au toucher, à laquelle les hommes améliorent la fonction sexuelle. Il y a aussi un rocher qui agit également sur le sexe féminin. Près des Black Stones, vous trouverez plusieurs restaurants et un pique-nique à ciel ouvert.

Chutes de Kalandula

Il s’agit de la deuxième plus grande chute d’eau africaine, d’une hauteur de 105 m et d’une largeur de 400 m. Située entre de nombreuses crevasses et rochers, Kalandula a la forme d’un fer à cheval.

Il est interdit de nager ici, car les eaux de Kalandula érodent les rochers qui se trouvent au bas de la cascade, à cause des glissements de terrain qui se produisent souvent ici. La zone entourant la cascade est recouverte de bosquets forestiers composés d’arbres tropicaux et d’arbustes. La cascade est particulièrement belle pendant la saison des pluies, lorsque ses eaux massives coulent avec une grande force.

Epupa Falls

La hauteur de cette cascade, qui est la zone frontalière entre l’Angola et la Namibie, est environ 60 m. Son nom se traduit par "une mousse provenant des falaises de la cascade". En raison de son inaccessibilité, cet endroit a conservé son aspect naturel d'origine, qui n'a pas été touché par la civilisation.

Epupa est située à côté du désert de Namib et est entourée de baobabs, de figuiers et de palmiers, ce qui confère à cet endroit une beauté unique. De rares espèces de poissons habitent les eaux d’Epupa et de rares représentants de la flore poussent.

Ruacana Falls

Ruakany tombe de haut en bas 107 m sous la forme d'un croissant et sont reliés sous la forme d'un triangle dans la gorge, située à la frontière de l'Angola et de la Namibie. En raison du fait qu'un barrage a été construit sur une cascade et une centrale hydroélectrique a été construit, il y a des périodes où la cascade se dessèche complètement. Par conséquent, il est préférable de le visiter de février à juin. En raison des particularités du sol local, les eaux de Ruakan sont limpides à la source du fleuve. Lorsqu'elles sont infusées dans le lit de la rivière, elles deviennent plutôt boueuses. Les cours d’eau de ce réservoir sont entourés d’arbustes denses mais peu verts.

Parc national de camée

Cette zone protégée a été fondée en 1937 afin de lutter contre le braconnage qui se développe activement ici. Cependant, même aujourd’hui, il est impossible de faire face à ce problème (en raison du manque de travailleurs dans les parcs).

Le fleuve Zambèze se trouve dans la zone du parc et il y a aussi deux lacs - Lago Cameo et Lago Dilolo. Comme la majeure partie du parc est parsemée de marais, de plaines inondables et de roseaux, un très grand nombre d’oiseaux des marais y vivent.

Parc national de Kisama

Ce parc est situé sur les rives de l'océan Atlantique sur une superficie de 900 000 hectares. Elle a été fondée il y a environ 80 ans et est considérée comme la plus grande zone protégée du pays. La flore et la faune du parc sont très riches. Vous pourrez y voir des hippopotames, des éléphants, des chacals, des guépards, des antilopes et de nombreux autres représentants de la faune africaine. Un grand nombre des animaux qui vivent ici sont répertoriés dans le Livre rouge et diverses organisations internationales sont impliquées dans leur protection. Ces animaux comprennent les sirènes, le bison rouge, le phacochère, le zibeline et quelques autres.

Parc national de Mupa

Cette zone protégée a été fondée en 1964 pour protéger les girafes angolaises. Cependant, après seulement une décennie, tous ces animaux ont été exterminés. Maintenant, le parc est habité par des lions, des chauves-souris, des chiens sauvages et des hyènes tachetées. En plus d’eux, il y a aussi un très grand nombre d’oiseaux, parmi lesquels il y a quelques rares représentants: la grue à cheveux gris, le roseau et les seins de Miombo.

Jonas National Park

Cette vaste zone protégée, qui regroupe les types de paysages les plus divers: sommets montagneux, désert, côte maritime avec baies et estuaires, surfaces rocheuses.

Des hyènes brunes, des rhinocéros, des zèbres, des oryks, symboles du parc, des autruches, des guépards et bien d’autres vivent ici. Le monde de la flore est également riche: Mirabilis, Salvador et les acacias poussent sur le territoire.

Kangandal National Park

Il s'agit de la plus petite réserve naturelle en Angola, créée pour protéger l'antilope noire. Outre les antilopes, plusieurs espèces d'amphibiens, de mammifères et de reptiles y habitent également. La flore du parc est représentée par différents types de brachistegia.

Regarde la vidéo: Total - Kaombo Deep Offshore Project (Octobre 2020).

Загрузка...

Pin
Send
Share
Send
Send