Grèce

Larisa vues: vue d'ensemble et description

Pin
Send
Share
Send
Send


La ville grecque de Larissa est la cinquième plus grande ville et centre administratif de la région de Thessalie. Selon les légendes, la ville a été fondée bien avant l’apparition des Grecs par les Pelasgas sur ce territoire.

La population moderne de Larisa est d’environ 162 000 personnes.

Un touriste curieux, outre le divertissement et une plage magnifique, y trouvera de nombreux sites historiques et archéologiques.

Amphithéâtre Antique

Le bâtiment de l'ancien amphithéâtre à Larissa était l'un des plus grands et des premiers théâtres antiques de la Grèce antique. Il était destiné à 10 000 spectateurs. L'amphithéâtre était adjacent à l'ancienne Acropole de la ville et était situé sur la colline de Frurio en contrebas de la ligne. Aujourd'hui, cette colline est au centre de Larissa.

Il a été érigé au IIIème siècle av. Roi de Macédoine, Philippe V, et activement exploité 6 siècles. En outre, il était destiné non seulement aux productions théâtrales, mais également à la tenue de manifestations culturelles et aux réunions de l’Assemblée populaire de Thessalie (l’organe suprême de la région).

Musée Archéologique

Parmi les principales attractions de Larissa est le musée archéologique. Jusqu'à récemment, il était situé dans une mosquée construite au XIXe siècle. Depuis 1924, ce bâtiment a cessé d'être utilisé pour l'usage auquel il est destiné et ses murs sont devenus un refuge pour le dépôt d'artefacts historiques. En 1957, leur première exposition a eu lieu.

La valeur principale du musée est une collection impressionnante de découvertes archéologiques de toute la région. Chaque année, il est reconstitué avec de nouvelles reliques inestimables, introduisant les visiteurs dans le passé lointain de l'ancienne Thessalie, couvrant la période allant de la préhistoire à la période du règne de Byzance.

Musée ethnographique

Parmi les monuments culturels et historiques les plus importants de Larissa, la place d'honneur est occupée par le musée ethnographique, la plus grande collection de folklore de Thessalie. À l'échelle de la Grèce, il est également considéré comme l'une des institutions de ce type les plus grandes et les plus fascinantes.

Un musée a été créé sur la base d’une collection publique, parue en 1974 et rassemblant des informations sur les coutumes et le patrimoine culturel de la Thessalie. C'est grâce au public que les premières expositions ont été lancées. L’année de la création du musée ethnographique est considérée comme 1981, mais il ne pourrait être ouvert aux visiteurs que deux ans plus tard.

À l'heure actuelle, le trésor du musée ethnographique compte environ 20 000 pièces, dont la plupart sont datées des XIXe et XXe siècles.

L'ancien temple de saint Achille

Il a été construit 3 siècles après la mort du saint. De plus, Achilles lui-même, en prévision de son départ, s’occupait par avance de la construction de son propre lieu de sépulture. Comme tombe, cet endroit a été témoin de nombreux phénomènes miraculeux, mais seulement 300 ans plus tard, les gens ont décidé de construire un temple.

On sait que sv. Achille fut le tout premier évêque de la ville et était célèbre pour le don de guérir. Son mérite a été organisé par la communauté chrétienne de Thessalie. Mirotoshayuschie pouvoir de St .. Achilles en 978 ont été transférés par le roi bulgare Samuel, l'envahisseur de la Thessalie, au lac Prespa. Seulement 1000 ans plus tard, ils ont pu retourner dans leurs pays d'origine. En 1981, un hélicoptère militaire a transféré les reliques de la sainte à Larissa, dont le défenseur de St. Achille était dans la vie et après la mort.

Le temple moderne de Saint Achille

Appelant le temple un temple moderne, cela veut dire qu’il a été érigé en 1941. Plutôt restauré après le tremblement de terre qui l’a détruit en 1794. L’histoire dit qu’un deuxième temple a été construit après la destruction de la première église par les Turcs, mais il a également été incendié par des fanatiques musulmans en 1769.

À cette époque, il ne restait pas une seule église chrétienne dans la ville et de nombreux paroissiens étaient obligés de se rendre dans des villages reculés pour prier les images. Bonne fête de saint Achille est considéré le 15 mai.

Monument à Bucefalu

Les chevaux de la Thessalie, une région historique située au nord-est de Hellas, adjacente à la mer Égée, étaient considérés comme les meilleurs de l'Antiquité. Une confirmation de ce fait est le choix d’Alexandre de Macédoine, qui est tombé précisément sur le légendaire cheval Bucéphale de Thessalie.

Le grand commandant a réussi à conquérir le cheval indomptable, pour lequel il a reçu en face de lui un ami et un compagnon fidèle et dévoué lors de nombreuses campagnes. Le nom Bucephalus est traduit par "la tête d'un taureau". Selon les contemporains, ce cheval se distinguait par son museau excessivement large ressemblant à une tête de taureau.

Monument à Hippocrate

Aux V-IV siècles. BC e. sur l’île grecque de Kos, vivait et travaillait le grand philosophe et médecin, qui s’est mérité le titre de «père de la médecine moderne». Le résultat des travaux d'Hippocrate est devenu un traité de médecine clinique, basé sur une approche individuelle du patient et sur une profonde compréhension de l'intégrité de son corps.

Hippocrate s'est fait une idée de l'histoire, des tempéraments, des prévisions et de l'étiologie. Mais le "monument" le plus célèbre du grand scientifique est considéré comme le "Serment d'Hippocrate" - le code du médecin, qui incarne l'idée de son caractère moral et de ses règles de conduite.

Pin
Send
Share
Send
Send