Italie

Pistoia: principaux sites touristiques et attractions

Pin
Send
Share
Send
Send


Pistoia, une petite ville italienne de 100 000 habitants, était d'abord une colonie étrusque, puis gauloise. Dans le IV. BC e. Il a reçu le statut de colonie romaine.

Au Moyen Âge, ces terres étaient la résidence du roi allemand. Cette époque était la grande époque. A commencé le développement du commerce. Il y a eu une augmentation considérable des bénéfices. Bientôt, la ville se transforma en un centre financier majeur de l'époque.

À Pistoia, ils ont décidé de frapper leurs propres pièces. L'art local a prospéré, ce qui à la fin du XIIe siècle. fait de la ville le centre artistique du pays. En 1117, Pistoia a gagné sa liberté. Cependant, au cours des siècles suivants, elle a changé deux fois ses maîtres envahisseurs. En 1401, il fut finalement annexé au pays de Florence.

C'est à Pistoia que le pistolet a été inventé. Dans une ville avec une histoire si riche et riche, vous devriez certainement visiter. Un grand nombre de monuments d'architecture et de culture y ont été préservés, attirant chaque année un nombre considérable de touristes du monde entier.

Baptistère de Jean le Baptiste

La première mention du baptistère de Jean-Baptiste à Pistoia date du XIIe siècle. L'étape suivante de la construction a commencé en 1303. Il ne restait pas non plus beaucoup d'informations sur lui dans les documents. Cependant, la construction du bâtiment a été préservée précisément depuis cette époque.

Des informations plus complètes sur la construction du bâtiment sont disponibles dans les documents de 1361. Il a été réalisé dans le style gothique, avec des éléments du style traditionnel pisto-roman. La porte d'entrée et un autel en bois doré datent du 16ème siècle et la fonte installée à l'intérieur datait du 13ème siècle. Baptistère - agissant. Il organise souvent des liturgies. Et tous les samedis, près des murs, ils ouvrent un marché traditionnel.

Lieu: Vicolo Sozomeno - 3.

Cathédrale de sv. Zeno

Pour la première fois à propos de cette ancienne cathédrale de Sts. Zeno est mentionné en 923. Tout au long de son existence, il a brûlé deux fois et a déjà souffert d'un puissant séisme. À cet égard, il a été retravaillé à plusieurs reprises: quelque chose a été ajouté, quelque chose a été supprimé.

Elle a pris son aspect actuel en 1999. La façade a une couleur caractéristique de la ville - une alternance de bandes sombres et claires. L'intérieur de la cathédrale est riche en valeurs artistiques et culturelles: beaucoup de fresques, monuments, orgue antique en 1793

Lieu: Piazza del Duomo.

Clocher de la cathédrale

Au complexe de la cathédrale de sv. Zeno comprend également le clocher, construit sur le site d’une tour de guet. Il a été construit en plusieurs étapes, à différentes époques historiques. La partie inférieure a commencé à construire au XIIe siècle. Cependant, après le séisme du XIIIe siècle, ils ne l'ont pas augmenté. Seulement au XVIème siècle. son sommet était couronné d'un beau toit en croupe. La hauteur totale de la tour est de 70 m.Le style général du clocher est de style romain, seul le toit est construit dans le style gothique.

Grâce à trois niveaux d'arcades, la tour a l'air très élégante. Par conséquent, il est considéré comme le plus beau clocher d'Italie.

Eglise de sv. Andrew

Eglise de sv. Andrew construit dans la période des XVII-XVIII siècles. On pense que plus tôt, à sa place était la première cathédrale de la ville. Cependant, il n'y a pas d'informations précises à ce sujet. L'aspect principal de la structure a été formé par le XIIe siècle. Au cours des siècles suivants, la décoration intérieure a eu lieu, en particulier, de nombreuses peintures magnifiques ont été peintes sur ses murs.

La façade du bâtiment est décorée de bandes noires et blanches, typiques du style roman de Pistoia. À l'intérieur, vous pouvez voir le chef-d'œuvre du sculpteur Giovanni Pisano, à la fin du XIIIe siècle. - une élégante chaire qui se dresse sur les sculptures d'un lion, d'une lionne, d'un aigle et d'un lion ailé.

Lieu: via San Andrea - 21.

Palais de la Commune

Le Palais de la Commune, le Palais des Anciens, le "Palais de Cano" - tout cela est le même bâtiment, construit pour la magistrature de la ville à la fin du 13ème siècle, à son apogée. Au cours du XIVème siècle. le palais a augmenté de taille, lui donnant son aspect actuel. Sur la façade du bâtiment, vous pouvez voir une tête en marbre noir inhabituelle. Selon certaines rumeurs - c'est le chef du traître Pistoia, selon d'autres - l'image du roi de Majorque, tué par le capitaine de cette ville.

Depuis 1922, le musée de la ville est situé dans l'enceinte du palais de la commune. Vous y trouverez des collections privées, des œuvres d'art, des sculptures, des bijoux, du verre et de la céramique. Sur deux étages du musée sont rassemblées des œuvres des XIIIe et XVIIIe siècles.

Forteresse de Pistoia

Le premier cercle des remparts de Pistoia a été érigé par les Romains, alors que la ville en était encore à ses balbutiements. Au 8ème siècle, à l'époque où le roi Lombard régnait sur la ville, les murailles romaines furent détruites, après quoi de nouvelles furent érigées à leur place. Le deuxième cercle des murs, en raison de la croissance active de Pistoia, il a été décidé de construire au XIIe siècle.

C'étaient deux fois les précédents, il y avait environ 60 tours et beaucoup de fossés. Les troisièmes murs ont été construits après la prise de la ville par les troupes florentines. Maintenant, les vestiges des murs, recouverts d'arbustes, d'herbes et de plantes rampantes, mais en assez bon état, peuvent être vus dans toute la ville.

Monastère de saint Anthony le grand

Monastère complexe de sv. Anthony et l'église adjacente, construite sous la forme de la croix égyptienne "Tau". En 1360, l’ordre de Tau, un adorateur de saint Anthony Pour la construction du monastère utilisé le style traditionnel florentin. Cependant, au XVIIIème siècle, l'ordre fut révoqué et les bâtiments furent vendus à des propriétaires privés qui les transformèrent en bâtiments résidentiels. En 1962, débutent les travaux de restauration au cours desquels les fresques uniques de l'artiste Niccolò di Tommaso, ornant les murs de la chapelle, s'ouvrent au regard des maîtres.

Eglise de sv. De l'esprit

En 1635, les jésuites s'installèrent dans la ville. En 1647, la construction de l'église de Sts. Ignatius Loyola. Au XVIIIème siècle. l'ordre a été dissous et l'église a été donnée à la congrégation de saint De l'esprit. Mais il a bientôt cessé d'exister. Après quoi l'église a été ouverte en tant que paroisse. Le design extérieur est complètement absent, tout est très strict. L'église a son propre ancien orgue du XVIIe siècle. En outre, temporairement sur la conservation dans le temple, sont des peintures de l'église de St .. Vlas

Lieu: Piazzetta Spirito Santo - 11.

Tour Catiline

Au centre même de la ville, sur la place de la cathédrale, se dresse une tour, nommée en l'honneur du conspirateur Pistoia - Catiline. On sait qu'il a perdu la guerre contre les envahisseurs romains tout en mourant sur le champ de bataille. De nombreux historiens associent l'apparition de Pistoia à cette bataille particulière. Les camarades survivants mais infirmes de Catiline construisirent une hutte sur le site de la ville actuelle et en devinrent les premiers habitants. Bientôt commença l'épidémie de peste, qui a donné le nom de la ville. De l'italien "Pistoia" est traduit par "peste".

On pense que la tour Catiline est située dans la rue, près du lieu de sépulture du chef des conspirateurs, dont le nom se traduit par "La tombe de Catiline". Le principal monument médiéval de la ville atteint une hauteur de 30 m et offre une vue imprenable sur Pistoia.

Bibliothèque Forteguerry

Selon la légende urbaine, au XVème siècle. Dans ce bâtiment, "l'école de la connaissance" a été ouverte. Les élèves des couches inférieures de la société ont étudié ici gratuitement et pendant deux ans. Ils ont également eu la possibilité de poursuivre leurs études à l'université, avec l'aide des fonds qui leur ont été fournis.

Certains historiens pensent que le bâtiment de l'école a été construit au XVIe siècle sur les vestiges d'un bâtiment plus ancien qui se trouvait autrefois sur ce site. Depuis 1969, le lycée et la bibliothèque ont commencé à coexister sous le même toit. Plus tard, le lycée a déménagé dans le bâtiment du monastère de St .. John La bibliothèque de Pistoia stocke plus 220 mille livres et manuscrits anciens. Ses référentiels sont à la disposition du grand public.

Lieu: Piazza della Sapienza - 12.

Que voir de plus à Pistoia?

Pistoia est une ville avec une culture intéressante et une histoire ancienne, avec un grand nombre de monuments médiévaux. Beaucoup d'églises uniques ont été érigées ici: l'église de Sts. Jean le Divin, de sv. Francis, église de sv. Peter, sv. Paul et beaucoup d'autres. Le palais Panchatica, le palais du capitaine du peuple, le fonds d'épargne, le nouveau palais épiscopal attirent les passants avec son style traditionnel de Pistoia.

N'oubliez pas de visiter le "zoo Pista" local, qui plaira non seulement aux enfants mais également aux adultes. Le bâtiment le plus ancien du théâtre Manzoni, qui a ouvert ses portes en 1694, a également été préservé: il ne suffit peut-être pas d'une journée entière pour la visiter, il est si riche en patrimoine historique.

Regarde la vidéo: Casque HJC Rpha70, avis en vidéo par Motoblouz (Octobre 2020).

Загрузка...

Pin
Send
Share
Send
Send